Les mobilités résidentielles en France. Tendances et impacts territoriaux


Février 2019
CGET
113 vues

"Un peu plus de 7 millions de Français changent de logement1, chaque année, soit 11 % de la population totale. Où déménagent-ils ? L’Observatoire des territoires du Commissariat général à l'égalité des territoires (CGET), qui a publié son rapport 2018 consacré aux mobilités résidentielles, se penche sur le sujet et sur ses impacts territoriaux.

Le constat

Plus de deux tiers des Français qui déménagent se réinstallent à proximité de leur lieu de résidence précédent : dans la même commune ou dans le même département. Un peu moins du tiers change de département ou de région, voire de pays. Ainsi, la majeure partie des mobilités résidentielles sont des déménagements de proximité.

Un constat encore plus appuyé pour :

  • les 40-55 ans. Les trois quarts des individus de cette tranche d’âge qui déménagent demeurent dans le même département. En effet, la présence d’enfants scolarisés au sein du ménage ou encore l’avancement dans la carrière professionnelle constituent des freins à la mobilité de longue distance ;
  • les individus pas ou peu diplômés, ainsi que les ouvriers et les employés. Les premiers ont une plus faible propension globale à la mobilité, et les seconds se distinguent seulement par une moindre tendance à déménager loin (en revanche, à l’échelle locale, ils sont aussi mobiles que les autres groupes socioprofessionnels). Ainsi en 2014, 14 % des ouvriers, des employés et des cadres ont déménagé, mais 20 à 25 % des premiers ont changé de département, contre 41 % des cadres. En somme, moins on est diplômé, moins on déménage loin.

Les impacts territoriaux de la mobilité résidentielle

Quels sont les territoires qui gagnent ou qui perdent de la population par le jeu des mobilités résidentielles ? Est-ce que la majorité de la population tend à se concentrer dans les grandes agglomérations ou, au contraire, préfère-t-elle s’installer dans des espaces moins denses ? Ces déménagements favorisent-ils la mixité sociale ? Le rapport 2018 de l’Observatoire des territoires, à paraître prochainement, décrypte les impacts territoriaux des mobilités résidentielles des Français. Il s’intéresse aux défis qu’ils soulèvent en matière de cohésion sociale et territoriale.

Note

1 : Insee, RP 2014."

 


Ressources similaires