Covoiturage des courtes distances


-
MobiliDoc
178 vues

Le covoiturage des longues distances est un marché désormais clairement identifié, avec à sa tête BlaBlaCar. Des alternatives tentent de manger des parts au leader comme Covoiturage-Libre. Mais, les acteurs commencent aussi à se positionner sur celui des courtes distances, comme les trajets domicile-travail / loisir. Le potentiel est élevé, mais qui trouvera la solution la plus efficace pour inciter les personnes à adopter des habitudes plus écomobiles ? Généralement, ce type de covoiturage pallie les territoires déficitaires en transports collectifs, comme le périurbain et le rural peu dense. Petit tour d'horizon des différentes approches.

  • Site web / application mobile

A l'instar de BlaBlaCar, qui se lance aussi sur le créneau des courtes distances (avec BlaBlaLines), la plateforme numérique met en relation les conducteurs avec les covoitureurs. Celle-ci peut être publique ou privée.

Covoiturage-libre
Mktic, réseau de covoiturage privé

  • Autostop spontané

Jusque dans les années 90, le stop était très populaire, ce dernier ayant perdu en attractivité au cours des années 2000 par crainte de mauvaise rencontre. Des services veulent remettre au goût du jour cette pratique. Les personnes s'inscrivent à un réseau et dispose d'une carte de membre pour être clairement identifié, tant par le conducteur que le covoitureur.

Rezo Pouce

  • Panneau d'affichage

Des panneaux d'affichage sont placés à des endroits stratégiques du territoire. La personne recherchant un covoiturage renseigne la destination, qui est affichée sur le panneau situé en amont de la route. Ainsi, les conducteurs le voient et peuvent décider de s'arrêter pour effectuer le trajet ensemble.

Covoit'Ici

Lectures complémentaires :

NB : Nous n'avons listé qu'une partie des services existants à titre d'exemple afin de souligner les différentes approches possibles.

Crédit image : Benoit Prieur (alias Agamitsudo), sous licence CC-BY-SA


Ressources similaires