Strasbourg, maillot jaune de la petite reine


Janvier 2017
Insee
129 vues

"Dans la région Grand Est, 2,7 % des actifs se rendent au travail à vélo, pour 2,0 % en France de province, une différence expliquée par une très forte pratique dans la commune de Strasbourg (16 % de cyclistes). Les citadins, qui vivent plus proches de leur lieu de travail, utilisent davantage ce mode de transport. Il est également plus répandu chez les plus diplômés et dans certains corps de métiers, comme ceux des arts et du spectacle, ou encore dans les administrations publiques. En revanche, les cyclistes sont moins nombreux parmi les personnes vivant en couple, d’autant plus si elles ont des enfants."

Sommaire

  • Strasbourg, première commune cyclable de France
  • Les transports doux et les transports en commun privilégié en ville et pour des courtes distances
  • Davantage de cyclistes parmi les diplômés du supérieur
  • Les adeptes du vélo aussi nombreux à 60 ans qu'à 20 ans

Quelques données intéressantes :

Sans surprise, le Bas-Rhin domine en France avec une part modale pour le vélo de 6,1%. Ensuite, c'est un territoire d'outre-mer, la Guyane, qui tient à la deuxième place avec 5,0%. Enfin, Paris occupe la troisième position avec 4,2%.

On trouve davantage de cyclistes parmi les diplômés du supérieur, jusqu'à 8% chez les personnes avec un doctorat. Ainsi, les cadres et professions intellectuelles supérieures représentent la catégorie sociale avec le plus grand nombre de cyclistes (4%).

Les actifs travaillant dans les arts, le spectacle et les activités récréatives sont également nombreux à utiliser ce mode de déplacement (5%), tout comme ceux travaillant dans l'administration publique et l'enseignement (4%). Au contraire, son usage est faible dans le milieu de la construction (1%) ou dans celui des activités financières et d'assurance (2%).

En outre, le vélo reste un transport davantage masculin : 3,1% des hommes pour aller travailler, contre 2,3% des femmes. Notez que les hommes préfèrent aussi les deux-roues motorisés, et surtout la voiture, alors que les femmes privilégient la marche et les transports en commun.

Enfin, l'âge a peu d'influence sur la pratique du vélo, contrairement à la structure familiale d'un ménage. En effet, la part des actifs en couple sans enfants utilisant le vélo est de 2,9%, contre respectivement 2,2% et 2,0% pour les actifs avec enfants et les familles monoparentales.


Ressources similaires