Analyse économique exploratoire du covoiturage longue distance


Octobre 2016
CEREMA
110 vues

"La société du partage connaît un développement important depuis le 21e siècle. Elle se matérialise par des pratiques qui consistent à mettre en contact direct les particuliers pour acheter, vendre, louer, échanger, et ce, sans passer par les circuits ou les intermédiaires traditionnels. La conjoncture économique et le développement des réseaux sociaux sont les principaux initiateurs du développement de ces pratiques collaboratives.
Dans le secteur des transports, le covoiturage fait partie de ces pratiques collaboratives. D’après une enquête ADEME/IPSOS [2], le covoiturage concerne près d’un Français sur quatre. Il s’est développé sur des distances courtes et quotidiennes (domicile travail-études essentiellement) mais aussi sur des distances plus longues (motif loisirs).
Ce rapport s’intéresse plus précisément au covoiturage longue distance via des études empiriques sur 110 liaisons et apporte des éclairages sur :

  • l’intérêt économique exact du covoiturage pour les conducteurs et passagers ;
  • les gains éventuels réalisés par les conducteurs ;
  • la question du marché du covoiturage, en terme de localisation des offres et des distances entre ces offres ;
  • les risques de concurrence entre le covoiturage et les autres modes de transport collectifs ;
  • la question de l’équilibre des modes de transports collectifs ;
  • la question de l’opportunité / menace que représente le covoiturage sur les autres modes (transport collectifs urbains et interurbain, le système de transport routier, ferroviaire, les modes de transport low-cost, etc.)."


Ressources similaires