Perte de puissance cardio-vasculaire chez les enfants


Février 2016
Fédération Française de Cardiologie
112 vues

En 2016, la Fédération Française de Cardiologie a alerté sur la diminution de 25% des capacités cardio-vasculaires chez les jeunes depuis 40 ans. A moyen et long termes, les conséquences sur la santé des nouvelles générations risquent d'être graves.

La sédentarité est particulièrement visée. Ainsi, en 1971, un enfant courait 600 mètres en 3 minutes. En 2013, 4 minutes sont nécessaires pour parcourir cette même distance. L'omniprésence des écrans est également mise en cause, avec environ 2 heures passées devant chez les 4 à 10 ans.

En conséquence, en France, moins de la moitié des jeunes respectent les 60 minutes d’activité physique quotidienne préconisées par les autorités sanitaires. Se rendre à l'école en marchant et privilégier les jeux en plein air sont des mesures simples et efficaces.


Ressources similaires