Décarboner la mobilité dans les zones de moyenne densité, c'est possible


Septembre 2017
The Shift Project
406 vues

Depuis les années 2000, la voiture a été chassée des centres urbains, mais son emprise se maintient en périphérie, voire se renforce. En effet, la voiture individuelle assure 85% de la mobilité quotidienne dans ces zones.

Ce rapport de The Shift Project soutient qu'une baisse de 70% des émissions de CO2 dues à la mobilité locale des personnes dans les zones périurbaines est possible. Pour atteindre cet objectif, le vélo, le covoiturage et les transports publics express sont incontournables. Quant au télétravail et à l'évolution de la distribution des achats, ces derniers sont moins prometteuses.

Contenu du dossier

  • Rapport complet
  • Résumé aux décideurs
  • Dossier de presse
  • Note méthodologique

Présentation de l'auteur

The Shift Project est un think-tank à dimension européenne, pour encourager une économie libérée de la dépendance aux énergies fossiles (et donc aux émissions de gaz à effet de serre). A l'interface entre le monde académique, les entreprises, de la société civile, et les pouvoirs publics et institutionnels, le collectif à vocation à proposer des mesures opérationnelles répondant à ses objectifs.


Ressources similaires