Vélo et politique globale de déplacements durables


Janvier 2012
PREDIT, Frédéric Héran
142 vues

Introduction :

Comparée à celle des pays d’Europe du Nord et d’Europe centrale, l’utilisation de la bicyclette en France paraît bien médiocre : neuf fois moindre qu’aux Pays-Bas, six fois moindre qu’au Danemark, trois fois moindre qu’en Allemagne, en Belgique ou en Suisse. Pourquoi de tels écarts ? L’explication culturelle souvent avancée souffre de tant d’exceptions qu’elle n’est pas crédible. L’histoire des représentations de la bicyclette dans chaque pays n’épuise pas non plus le sujet. Pour comprendre ces écarts, il convient, selon nous, de se pencher sur l’évolution des politiques de déplacement urbain et de la forme urbaine qui en découle, et cela pour au moins trois raisons. Il est d’abord impossible de développer l’usage du vélo sans réduire simultanément l’usage d’autres modes, le marché des déplacements n’étant pas extensible. La pratique de la bicyclette est ensuite très sensible aux conditions de sécurité routière et donc à l’emprise du trafic automobile. Enfin, le vélo ne peut suffire à effectuer tous les déplacements et doit forcément s’intégrer dans un système de transport écologique associant marche, vélo et transports publics. Concrètement, il convient d’adopter une démarche historique en dégageant les principales périodes de prise en compte de la bicyclette dans les politiques de déplacements et d’effectuer en même temps un travail de comparaison internationale. Trois pays sont plus particulièrement étudiés : la France bien sûr, les Pays-Bas pour le caractère assez exemplaire de leur politique en faveur des cyclistes et l’Allemagne parce que sa politique en la matière est longtemps restée assez proche de celle de la France avant de diverger.

Le rapport se présente donc comme une histoire du vélo urbain en Europe dans l’évolution d’ensemble de la mobilité.

Sommaire :

  • Introduction
  • 1. Les origines : l'avènement du vélo, symbole de modernité
  • 2. Du début du siècle aux années 30 : démocratisation du vélo et premières menaces
  • 3. La période d'après-guerre : partout le vélo en fort déclin
  • 4. Le tournant des années 70 : les tentatives pour relancer la pratique du vélo
  • 5. Les années 80-90 : reprise de la pratique du vélo dans certains pays, poursuite du déclin dans d'autres
  • 6. Les années 2000 : accélération de la pratique du vélo dans certains pays, redémarrage dans les centres-villes en France
  • 7. Quelques éléments pour une politique de ville cyclable
  • Conclusion. Quelques leçons d'histoire
  • Annexe. Étude de cas. Comment Strasbourg est devenue malgré tout la première ville cyclable en France
  • Synthèse


Ressources similaires