Les bons, les méchants et la bicyclette


Septembre 2015
67 vues


Alors que Montréal tend à devenir une ville plus ouverte aux vélos, sa voisine Toronto s'enferme dans une politique pro-voiture, notamment à cause de son maire Rob Ford. Josh Freed, homme à multi-casquette, va à la rencontre des habitants pour récolter les avis sur les cyclistes et les raisons de ce rejet des deux-roues. En 2014, l'élection municipale offre peut-être de nouvelles perspectives, encore faut-il avoir une vision du long terme de la politique de transport. En effet, les Torontois ont une vision encore très dualiste voiture versus vélo, approche qui existait 30 ans auparavant à la capitale québecoise.


Ressources similaires